English Version  Deutsche Version  Version Franšaise

Maison de retraite

Un des objectifs principaux de la fondation NIMA est le fonctionnement de la maison de retraite pour des tibétaines et des tibétains nécessiteux de la ville et des alentours de Ganzi.

Il y a beaucoup de personnes âgées tibétaines, malades et vivant seules dans des situations précaires et très difficiles. Souvent ces personnes n'ont pas de famille et n'ont aucun revenu. La pension de retraité n'existe pas au Tibet et les maisons de retraite sont pratiquement inexistantes. La seule façon de survie, pour ces personnes âgées, est d'aller mendier dans les rues de la ville.
C'est en 1991 déjà, que le fondateur Lobsang Nima Soghatsang a initié - lors d'une visite dans sa ville natale de Ganzi - une réunion mensuelle de personnes âgées, ayant pour but de prier ensemble et d'alléger les besoins les plus importants. Aujourd'hui encore, ce groupe de personnes âgées de la ville se retrouve régulièrement pour des activités religieuses et d'entre aide.

Alter Mann

Dans les villages autour de Ganzi, les situations de vie sont encore plus précaires pour les personnes âgées, n'ayant pas accès à la ville. L'aide sporadique qu'elles reçoivent de leurs voisins ou des monastères, ne suffit pas. Il y a des personnes âgées malades, qui vivent dans des cabanes sans chauffage, sans nourriture et sans soins médicaux. Il était donc très important pour Lobsang Nima Soghatsang, de pouvoir offrir à ces personnes malades et abandonnées, une demeure digne de ce nom.


Alte Frauen

Après de longues années d'efforts, il a en 1999, enfin pu acheter un terrain dans le centre de Ganzi. Une année plus tard, en été, la maison de retraite a pu être construite par des ouvriers locaux, sous la direction de Nima Soghatsang, offrant la place à 20 résidents. C'est en juin 2001, que les premières personnes âgées ont pu être accueillies. Lobsang Nima Soghatsang et sa femme Tashi Dolma ont formé le personnel uniquement tibétain (le gérant du home, la mère du home, le cuisinier et les infirmières).

En été une grande fête d'inauguration a eu lieu et peu après, la maison de retraite NIMA a été reconnue officiellement par les autorités.

Un bâtiment supplémentaire a été construit entre 2006/2007 pour agrandir la place. Environ 28 pensionaires vivent aujourd'hui dans la maison de retraite  



 
« NIMA - Sozialprojekte in Tibet

Deutscher Verein: Nima-Sozialprojekte in Tibet.de